22402 Messages dans 1053 Fils de discussion- par 105 Membres - Dernier membre: osinerv

Pages: [1] 2 3 4 5 6 ... 10
 1 
 le: 30 ſeptembre 2012 à 22:49:22 
Démarré par Arthelius - Dernier message par Antekrist
Non, Chuck ses pieds, il les met où il veut, mais c'est surtout dans la gueule.

 2 
 le: 30 ſeptembre 2012 à 20:21:31 
Démarré par Arthelius - Dernier message par Arthelius
Pour un marathon rien ne remplace Chuck Norris !

 3 
 le: 30 ſeptembre 2012 à 11:35:33 
Démarré par Arthelius - Dernier message par Antekrist
Ca me viendrait jamais à l'idée, un marathon Seagal. Un de temps en temps je suis pas contre, mais pas plus.

 4 
 le: 29 ſeptembre 2012 à 23:39:09 
Démarré par Arthelius - Dernier message par Shyma.X
Et puis faut pas oublier "Le pire n'est jamais décevant'

En voilà un qui connait les bonnes émissions.
Amen !

 5 
 le: 29 ſeptembre 2012 à 23:22:20 
Démarré par Arthelius - Dernier message par lassie
dans le meme genre Mark Walhberg et Colin Farrell sans flingue ou coup de lattes me choque.

ou est passé le temps ou l'acteur à coup de lattes savait baffer et uniquement baffer, pas se retrouver dans une comédie sentimentale pourri, ou tu espères tout le long qu'il vas enfin flinguer la pouf qui pleure que son amour du premier jour n'est plus là et qu'elle se sent exploitée et mal aimée, si je veux voir ca je demande son avis à "m'man"...

L'avantage avec Seagal, meme dans un film ou il est un docteur, scientifique ou autre... c'est au final avec un esprit d'animal qu'il retrouve la foi et fracasse encore plus les méchants dont on ne sait pas pourquoi ils le sont, mais ils se sont attaqué a Steven, et il retire pas sa carte de crédit pour rien...
mais attention, la philosophie c'est beau, mais faut pas en abusé ! un marathon Steven Seagal c'est interdit par les accords de genève.
et puis faut pas oublier "Le pire n'est jamais décevant'

 6 
 le: 29 ſeptembre 2012 à 15:56:19 
Démarré par Arthelius - Dernier message par Antekrist
Clive Owen sans flingue ca me choque...
Et sans chapeau !

 7 
 le: 28 ſeptembre 2012 à 18:24:33 
Démarré par Arthelius - Dernier message par lassie
Clive Owen sans flingue ca me choque...

Chaos n'est pas si mauvais que ca, certes c'est pas un scénario d'exception (y'a Tatane, fallait pas s'attendre à dieu) mais ca se regarde.
Par contre Pirate des caraibe 4 est vraiment nul, je l'ai vu hier soir et je l'ai regreté.

 8 
 le: 25 ſeptembre 2012 à 09:48:47 
Démarré par Arthelius - Dernier message par Antekrist
J'ai vu Time Out aussi, et j'ai plutôt apprécié. C'est vrai que c'est très classique dans le fond (il y a beaucoup de références autres que Robin des Bois, d'ailleurs), mais sans temps mort (ahah) et plutôt crédible, en terme de scene play. J'en ferais pas mon film de chevet, mais ça se laisse voir sans déplaisir.

Sinon, j'ai vu plein d'autres trucs plus ou moins bons dernièrement :

Chaos

Mis au placard suite à une prise d'otages qui avait mal tourné, l'officier Quentin Conners est rappelé de toute urgence sur une affaire de braquage de banque, le chef des cambrioleurs ne désirant parler qu'à lui. Conners doit supporter à la fois la méfiance de son ancien patron, les railleries de ses ex-collègues, et la présence en permanence du rookie Shane Dekker, chargé plus ou moins d'éviter une autre bavure.

C'est marrant, parce que j'ai vu coup sur coup deux films exactement du même tonneau, celui-là et le suivant, et autant dire que face à l'autre, Chaos fait bien pâle figure. Déjà parce que les acteurs sont tout sauf convaincants, Jason Statham (je l'appelle le Seagal chauve) demeure toujours aussi monolithique et Wesley Snipes se complait dans son rôle de Simon Phoenix qui lui colle à la peau depuis Demolition Man.
Au manque de crédit du casting s'ajoute en outre un scénario tarabiscoté mais mal ficelé. Le dénouement est creux et prévisible, les coups de théâtre tombent presque toujours à plat, et on a l'impression que le film veut se donner des airs de Usual Suspect (ou du film suivant) avec beaucoup trop de prétention.

=======================================================================================

Inside Man

Le détective Keith Frazier, pas vraiment en odeur de sainteté, est appelé à la rescousse sur le braquage d'une banque. Bien vite, il flaire le coup fourré et, effectivement, le casse ne se déroule vraiment pas de manière "normale". Ajoutons à cela une mystérieuse conseillère au bras long et un patron de banque qui cache quelque chose, et nous pouvons en arriver à la même conclusion.

Denzel Washington en flic fatigué, Jodie Foster en arrogante (voire puante) négociatrice et un surprenant Clive Owen en bandit ingénieux, le roster a une autre gueule que celui du film précédent. Et avec les toujours très bonnes prestations de Willem Dafoe (pour une fois pas en gros enculé de service) et Christopher Plummer (la Mélodie du Bonheur ou, beaucoup plus récemment, le remake de Millenium), il s'agit là d'un casting de rêve.
L'ensemble est solide, bien construit et très agréable à suivre, et si la première demi-heure est au demeurant fort classique, le reste se montre intelligent voire, sur la fin, assez brillant. Dommage que le rythme soit en dents de scie, certains pourraient décrocher, ce qui serait dommage.
=======================================================================================

Good Morning England

Dans les années 60, la BBC refuse de diffuser du rock ou de la pop. Alors les radios pirates fleurissent un peu partout autour de l'archipel. Radio Rock émet depuis la mer du Nord, sur un vieux raffiot plein de dee-jays hippies et/ou rockeurs, et le jeune Carl intègre cette bande de joyeux lurons alors que le gouvernement met en place de sérieuses contre-mesures.

Ca, c'est un gros coup de coeur. Au delà de l'ambiance sixties, de la bande-son de folie pour qui aime cette période musicale et de l'humour pas toujours fin mais jamais vulgaire, on découvre une bande d'acteurs pour la plupart pas vraiment connus (à part peut-être Rhys Ifans et le fantastique Bill Nighy) mais vraiment dans le trip.
Et cette période incroyable d'ouverture d'esprit contrebalancée par les plans machiavéliques du premier ministre, qui préfigure déjà les dérives thatcheriennes, est quelque chose d'assez méconnu de ce côté-ci de la Manche, ce qui donne presque au film un petit côté docu-fiction (très romancé bien entendu) plutôt intéressant.
Par contre, le message de fin est assez ridicule.

=======================================================================================

Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence

Les Espagnols ont découvert le secret de la fontaine de jouvence. Le roi d'Angleterre, qui ne s'en laisse pas compter, envoie son meilleur flibustier pour les coiffer au poteau. Il aurait bien aimé s'offrir les services de Jack Sparrow également, mais ce dernier s'est échappé, pour tomber tout droit dans les griffes d'un certain Barbe-Noire !

Bon, Shyma en a sûrement parlé un peu plus haut mais au cas où, je donne vit'euf' mon avis. Il s'agit du moins bon des quatre épisodes, et pourtant le troisième n'était déjà pas brillant. Même si Penelope Cruz remplace avantageusement Kiera Knightley (à peu près), le reste de la troupe manque de pep's. Depp a depuis longtemps usé la corde, et le surjeu commence à franchement lasser, même si je n'oublie pas que le film est avant tout pensé pour les enfants. L'histoire n'est pas franchement passionnante, et les effets spéciaux pas tous réussis. Bref, il est vraiment temps que ça cesse.
=======================================================================================

Marley et Moi

John et Jenny Grogan n'ont pas d'enfants. Alors pour étancher momentanément l'envie de son épouse, John lui offre un chien. Un adorable chiot qui va se transformer en véritable cyclone dévastateur...

Dans la veine des innombrables Beethoven, Marley et Moi est une pochade sentimentalo-rigolote sans grandes prétentions. Jennifer Aniston et Clive Owen sont parfaits pour ce genre de films neuneus, et les scènes avec le chien se montrent tour à tour amusantes ou tristounettes. Le film suivant la vie du chien quasiment pas à pas, et la vie du couple de ses maîtres avec lui, les ellipses sont nombreuses et le traîtement de certaines situations semble un peu bâclé. C'est pour mieux insister sur le mélo final, qui rappelera forcément de mauvais souvenirs à ceux qui ont eu un chien. Plutôt crédible dans l'ensemble, malgré le grossissement des traîts.

 9 
 le: 25 ſeptembre 2012 à 08:30:30 
Démarré par Shyma.X - Dernier message par Dams
 Grimaçant exact Grimaçant

 10 
 le: 24 ſeptembre 2012 à 22:41:29 
Démarré par Shyma.X - Dernier message par Antekrist
"Les gars, j'ai déniché un jeu même pas côté tellement il est rare, si ça se trouve c'est un proto !"

Pages: [1] 2 3 4 5 6 ... 10